Des bénévoles pour le sauvetage des Archives municipales

Article sur la mission du Bouclier Bleu à Cologne

Voici la traduction française d'un post sur le blog "Salon Jewish Studies Blog" :

Aide apportée par le Bouclier Bleu, organisation pour la protection du patrimoine culturel

Un bus plein d'archivistes et des conservateurs a quitté la Haye le 26 avril 2009 au matin. Ces bénévoles se sont rendus à Cologne pour aider à la récupération et au sauvetage des fonds sinistrés par l'effondrement du bâtiment des Archives historiques de Cologne. 75 experts de France, des Pays-Bas, de Suisse et d'Amérique ont prêté main forte durant une semaine.

Le 5 Mai 2009, il a été signalé qu'en quatre jours de travail, ce sont près de 2 kml qui ont été traités. Outre les compliments, certaines personnes présentes sur les lieux ont également soulevé quelques points critiques (extrait de Archivalia 4 Mai 2009):

«J'ai remarqué que les archivistes allemands considèrent davantage leur travail d'un point de vue administratif et non patrimonial (stocker et préparer cet héritage culturel) ...
Des doubles ou des informations non pertinentes ne sont pas séparés dans les inventaires, les collections s'en trouvent donc désorganisées et confuses. En Allemagne, peu de fonds sont conditionnés et préparés, de nombreux documents sont encore dans leurs emballages d'origine (tels qu'ils sont arrivés) et les rivets et les clips ne sont pas éliminés systématiquement.

Les collègues allemands ont fait un bon travail sur l'organisation du transport et de l'hébergement pour les 80 personnes venant de l'étranger.

Il a fallu mettre en place davantage de surveillance pendant les travaux. Certains bénévoles n'avaient pas d'expérience dans le traitement des archives et ont été un peu perdus par l'enregistrement des documents. Personne n'a vérifié nos travaux, il semble que l'organisation se soit concentrée sur la vitesse. Cela a été un succès dans tous les cas, car en quatre jours, près de 2 kml ont été traitées! "

Des fonds d'archives ont été découverts dans une cave intacte le 21 avril 2009

Les services de secours ont récupéré 850 ml d'inventaires dans la cave des archives, épargnée par l'effondrement du bâtiment - principalement des journaux, mais aussi des parties de documents privés et des collections.
Parmi d'autres, les collections personnelles de Wallraf et Schneider-Wessling ont été récupérées intactes de cette cave :
«.... Les documents sauvés sont en bon état, d'après le porte-parole des pompiers, Daniel Leupold. Le plafond de la salle a été capable de supporter le poids, alors que d'autres parties se sont effondrées. Lees pompiers ont pu récupérer les fonds par l'arrière du bâtiment, grâce à une rampe de sept mètres de rampe et des conteneurs sur roues.

La totalité des fonds de l'architecte Prof. Erich Schneider-Wessling, et de l'auteur Günter Wallraf était stockée dans cette cave. Wallraf a été informé du fait que les 200 boîtes contenant ses archives ont été sauvées, alors qu'il consultait ses avocats. «Aujourd'hui, je célèbre ma deuxième naissance" a annoncé Wallraf. Il indique que c'est une chance car il avait justement besoin d'une partie de son fonds pour un projet en cours.

Schneider-Wessling est aussi heureux que son travail réalisé ces 50 dernières années soit à nouveau accessible, les originaux des plans, les dossiers de compétition, de croquis et bien plus encore ... "(Koelner Stadtanzeiger, le 21 avril 2009)